Édition
Sarah Fortin, réalisatrice de Nouveau-Québec
Photo : Geneviève Perron

Sarah Fortin

Réalisatrice, Nouveau-Québec

 

Sarah Fortin est diplômée en communication (profil cinéma) de l’UQAM. Elle a écrit et réalisé plusieurs courts-métrages de fiction dont Deux enfants qui fument (2004), Synthétiseur (2008) et Le fleuve à droite (2010). Elle écrit actuellement son premier long-métrage de fiction. Après un premier documentaire en 2006 (Huguette Uguay, l’envers de Madame Bec-Sec), elle a terminé en 2011 J’m’en va r’viendre, sur le chanteur Stephen Faulkner. Elle a également collaboré au docuweb Ici chez soi pour l’ONF en 2013 et a participé à la réalisation de plusieurs séries documentaires, dont Taverne pour la chaîne Historia et Ma vie après le sport, pour Télé-Québec.

 

Après avoir réalisé quelques segments de la série Le théâtre des opérations d’Hugo Latulippe (ARTV, 2015), elle co-réalise avec Christian Laurence un documentaire sur le film Slapshot, intitulé Du hockey propre : la petite histoire d’un film culte, qui a été diffusé à l’hiver 2016 sur Canal D. Elle vient aussi de terminer la co-réalisation de la première saison de la série Parconaute sur les parcs thématiques à travers le monde.

 

Depuis plusieurs années, elle est aussi cinéaste-formatrice avec le projet Wapikoni mobile, studio ambulant de formation en documentaire pour les Premières Nations. Elle mène aussi une carrière comme monteur pour la télévision et le cinéma.

Vous pourrez la rencontrer lors des projections de son film Nouveau-Québec, le dimanche 20 mars 2022 (16h et 19h).

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Sébastien Courchesne, acteur pour Nouveau-Québec
Photo : Julie Artacho

Jean-Sébastien Courchesne

Acteur, Nouveau-Québec

 

Depuis sa graduation en interprétation à L’École supérieure de théâtre à L’UQAM (2007), Jean-Sébastien s’intéresse d’abord au théâtre. Co-fondateur de deux compagnies (Création les Indigestes et le Théâtre de l’Ingérence), il participe à une douzaine de productions théâtrales en tant que comédien, auteur ou metteur en scène. 


Après plusieurs apparitions à la télévision, c’est en 2010 qu’il est propulsé dans le milieu du cinéma en obtenant des rôles dans une dizaine de courts-métrages. Après un premier rôle remarqué dans Jo pour Jonathan en 2010, il incarne Antoine dans le film Sarah préfère la course de Chloé Robichaud et il y brille. En 2013, il est de la production de Mes Ennemis de Stéphanie Géhami. Il enchaine ensuite des apparitions dans Antigone (2018), Nouveau-Québec (2019) et Cimes (2020), productions dans lesquelles son talent conquis le public.


À la télévision, Jean-Sébastien s’illustre dans Toute la Vérité, La Galère, Les Fugitifs, Le Clan I et II, Nouvelle Adresse, Le Chalet, Prémonitions et Marche à l’ombre. Sa grande interprétation du voisin, Sébastien, dans Les Simone en 2016 et 2017 gagne le cœur des Québécois. Simultanément, il perce aussi l’écran dans L’Échappée. C’est à la fin de l’année 2021 qu’il foule le sol du poste de quartier du District 31 pour notre plus grand bonheur. 


Sur le web, Jean-Sébastien peut être vu dans les séries Avec moi (2019), Amours d’occasions (2019) et La Maison des folles (2021). En 2022 sera lancée la seconde saison de La Maison des folles de Mara Joly et nous avons très hâte d’y voir Jean-Sébastien de nouveau. 

 

Vous pourrez le rencontrer lors des projections du film Nouveau-Québec, le dimanche 20 mars 2022 (16h et 19h).

 

 

 

 

Jean-Luc Kanapé, acteur pour Nouveau-Québec
Photo : Marie-Laure Josselin

Jean-Luc Kanapé

Acteur, Nouveau-Québec

 

Jean-Luc Kanapé est originaire de Pessamit. L'auteur-compositeur et chanteur innu a un attachement particulier envers sa communauté, située à 60 km à l'ouest de Baie-Comeau et qui est le territoire ancestral de sa famille. Il y réside la majorité de l'année et participe à la sauvegarde des troupeaux de caribous en déclin dans cette partie du Québec. Il a reçu le Emerging Leadership Award lors du First Nations Guardians Gathering 2021. Dans Nouveau-Québec, il incarne Jean-Louis. Il s'agit de sa première expérience en cinéma.

 

Vous pourrez le rencontrer lors des projections du film Nouveau-Québec, le dimanche 20 mars 2022 (16h et 19h).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roman Zavada, pianiste créateur de Ciné-piano
Photo : Marc-André Mongrain

Roman Zavada

Pianiste, Ciné-piano

 

Roman Zavada voit le jour le 8 juin 1982, à Montréal, d’une mère québécoise et d’un père ukrainien. Son premier contact avec le piano remonte à sa plus tendre enfance grâce à sa mère, une professeure de piano et d’ethnomusicologie à l’université. Il enregistre ses premières compositions dès l’âge de 4 ans. Le parcours artistique qu’il poursuivra sera atypique, autodidacte et marqué par l’expérimentation.

 

Au tournant des années 2000, Roman autoproduit deux albums : Terre de feu (2002), qui réunit des pièces composées entre 12 et 19 ans, et Nuit des temps (2007), qui regroupe des pièces de facture plus classique composées au début de la vingtaine. En parallèle, il monte le spectacle Du cinéma muet au piano parlant, qui consiste à projeter au public les classiques du cinéma muet en improvisant la narration musicale en simultané.

 

Toujours à l’avant-garde et en quête d’innovation, Zavada imagine un projet musical qui l’amène dans le Grand Nord canadien en 2013. Il souhaite alors poursuivre le dialogue entre son instrument et les images, en remplaçant le cinéma muet par les aurores boréales en mouvement dans le ciel. De cette initiative unique au monde résulte en 2016 un nouvel album. Résonances boréales est coréalisé par Roman, son frère Ivan et l’ingénieur de son pour l’Orchestre symphonique de Montréal Carl Talbot. Ce disque enregistré dans le mythique studio 12 de Radio-Canada permet à Roman de récolter une nomination au gala de l’ADISQ dans la catégorie Album de l’année – Instrumental.

 

Zavada retournera dans les Territoires du Nord-Ouest avec une équipe pour filmer les aurores boréales en temps réel et en 360 degrés grâce à cinq caméras. Le spectacle immersif qui en résulte sera présenté dans le cadre du festival Montréal en lumière à 25 reprises à guichets fermés. Le pianiste-compositeur adapte ensuite le spectacle pour les salles conventionnelles et tourne à plusieurs reprises de façon indépendante à travers la province, en plus de se produire aux États-Unis et en Asie.

 

Vous pourrez le voir performer lors de l'activité d'ouverture officielle du Festival, CINÉ-PIANO, le jeudi 10 mars 2022 à 19h30.

Une réalisation de MAP DESIGN. Copyright © 2020-2022 CINÉSEPT - Festival du Film de Sept-Îles. Tous droits réservés